Aller au contenu principal

Atmo Auvergne

La qualité de l'air en Auvergne-Rhône-Alpes
+ D'infos sur l'air de Rhône-Alpes

Projets

Modélisation Inventaire

Modélisation haute définition de la pollution dans les villes moyennes d’Auvergne :

Après l’agglomération clermontoise en 2011 et l’agglomération de Moulins en 2014, le déploiement du système opérationnel de prévision de la qualité de l’air à haute résolution (échelle de la rue) a été développé pour l’agglomération d’Aurillac avec une diffusion prévue pour le début de l’année 2015. L'agglomération du Puy-en-Velay a également bénéficié de cette modélisation en 2016. Pour 2017, les agglomérations de Montluçon et de Vichy pourront  bénéficier de cette avancée numérique pour la prévision de la qualité de l’air sur leurs territoires.

Ces cartographies quotidiennes représenteront les concentrations de dioxyde d’azote (NO2), d’ozone (O3) et de particules en suspension de diamètre inférieur à 10 micromètres (PM10) dans les agglomérations concernées et seront accessibles, au grand public, sur le site Internet de l’association. Il s’agit d’un moyen efficace d’optimiser la surveillance et de couvrir une grande partie du territoire

 

Mise à jour de l’inventaire des émissions pour l’ensemble du territoire auvergnat et aux gaz à effet de serre.

La constitution d’un inventaire d’émissions performant de polluants atmosphériques a été rendu nécessaire dans le cadre de la plate-forme de modélisation haute définition. Il est important de mettre à jour ces travaux. C’est ainsi que l’année 2012 sera cadastrée en 2015 avec l’objectif d’une mise à jour tous les deux ans (2014 en 2016, 2016 en 2018…).

Par ailleurs, en collaboration avec d’autres AASQA, une plate-forme en ligne permettant de visualiser les émissions de polluants par secteurs dans le territoire auvergnat devrait voir le jour courant 2017.

 

Le pôle modélisation de l’association travaille également sur des cartographies de bilans annuels à l’échelle régionale pour les pollutions photochimiques et particulaires.

Métrologie - Réseau de mesures

L’optimisation du réseau de mesure sur le territoire auvergnat se poursuit avec comme point clés :

  • la simplification du dispositif de surveillance dans les agglomérations moyennes (Aurillac, Le Puy-en-Velay et Montluçon), avec une surveillance qui devrait être à terme assurée par des mesures sur un site de fond urbain, couplé avec la modélisation haute résolution,
  • l’ajout d’un site trafic dans l’agglomération clermontoise,
  • la création d’un site de surveillance de l’ozone dans le sud-est de la Haute-Loire,
  • La caractérisation des particules par la participation au dispositif national CARA ainsi que par la mesure du carbone-suie (black carbon).

 

Amélioration de la performance énergétique des locaux

A la suite d’un audit énergétique réalisé en 2014, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes souhaite réaliser des travaux d’amélioration de ses locaux du pôle de Clermont-Ferrand afin de réduire ses consommations. C’est ainsi qu’entre 2015 et 2017, le renforcement de l’isolation de la toiture et des murs, le remplacement des fenêtres et des luminaires ainsi que la mise en place d’une ventilation mécanique contrôlée devraient être programmés. L’installation d’une source de production d’énergie renouvelable est également envisagée.